Assemblée Plénière du 18 Janvier 2016 : Question Orale sur la Ligne "Aubrac"

Question orale présentée par le groupe Nouveau Monde en Commun :

"Quels soutiens apporter pour le maintien de la ligne Clermont-Ferrand/Béziers ?"

 

 

Madame la Présidente,

Le 22 juin 2015 l’Assemblée Plénière de Midi-Pyrénées a voté un vœu pour rappeler que notre collectivité souhaite le maintien d’un certain nombre de Trains d’Équilibre du Territoire : Clermont-Ferrand/Nîmes, Toulouse/Hendaye et Clermont-Ferrand/Béziers dite ligne « Aubrac ».

Cette position de notre Assemblée fut prise car nous ne pouvions nous satisfaire d’un certain nombre de préconisations de la commission d’avenir des TET et notamment pour la ligne Aubrac. En effet, cette commission et la SNCF préconisaient de la transférer en totalité sur autocar. Notre groupe, tout comme vous, a été alerté par courrier par le Comité Pluraliste de défense de cette ligne. En effet, celui-ci s’inquiète de sa possible fermeture au 1er février, alors que des engagements semblaient avoir été pris en octobre dernier par le gouvernement pour ne pas suivre les préconisations du rapport de la commission.

Madame la Présidente, notre collectivité doit réaffirmer sa volonté que cette ligne soit maintenue dans la convention TET 2016/2020. De plus, cette ligne doit être modernisée car à ce jour, les liaisons entre Clermont/Saint Chély et Saint Chély/Béziers se font déjà par autocar. Cette ligne est essentielle pour le dynamisme du Massif Central et de notre Région. Cette ligne doit également être un outil de développement du fret de marchandise. Ce maintien doit s’inscrire de plus dans une articulation entre desserte de proximité (entre Montpellier et Rodez) et grandes lignes (entre Montpellier et Brive).

Le maintien et la rénovation du Train « Aubrac » comme TET apparaît plus qu’indispensable et s’inscrirait pleinement dans la lutte contre le changement climatique en permettant notamment un transfert du fret routier vers le rail.

 

Madame la Présidente,

Notre collectivité peut-elle rappeler son engagement pour que la ligne Clermont-Ferrand/Béziers soit maintenue dans la convention TET et prévoir les financements pour sa modernisation ?